RDC : Ntantu Mey propose de trouver des solutions nationales avant la réouverture des écoles

Ntantu Mey, expert congolais en matière d’éducation propose à tous les partenaires de l’éducation à trouver des solutions nationales avant de rouvrir des écoles en République démocratique du Congo (RDC). Intervenant jeudi 21 janvier à l’émission Dialogue entre Congolais de Radio Okapi, il pense qu’on ne devrait pas proposer des solutions particulières pour une question aussi importante que l’éducation des enfants.

« Nous ne sommes pas d’accord avec l’UNICEF. Il faut trouver des solutions nationales. Que les autres élèvent attendent que ceux dont les provinces sont attaquées par la Covid-19 puissent être autorisées par le secrétariat technique chargé de la lutte contre la Covid-19 », a indiqué Ntantu Mey.

La semaine dernière, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) avait plaidé pour la réouverture des écoles en RDC.

Bien que la RDC enregistre une recrudescente de l’épidémie de Coronavirus depuis quelques semaines, l’UNICEF avait proposé une solution spécifique à chaque province, selon son évolution épidémiologique.

Pour le Représentant de l’UNICEF en RDC, Edouard Beigbeder, il n’y a pas de raisons pour que les élèves ne puissent pas reprendre les cours dans les provinces qui ne sont pas affectées ou celles où on n’enregistre pas beaucoup de cas de covid-19.

« Aujourd’hui, ça n’a pas vraiment de sens de fermer les écoles au Sankuru ou dans les provinces isolées (…) », a indiqué Edouard Beigbeder.

Cet avis est réfuté par Ntantu Mey, mais soutenu par Dr Michel Muvudi de la riposte.

« Si vous regardez dans tous les pays, il n’y a pas de solution nationale. Regardez en Chine ou en France, les solutions, c’est selon les régions », a déclaré Dr Muvudi.

Toutefois, tous insistent sur la nécessité de concilier les impératifs éducationnelles et sanitaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner