Gratuité de l'enseignement en RDC : les écoles privées de Kisangani en difficulté

La gratuité de l’enseignement de base en RDC cause des ennuis aux responsables d’écoles privées à Kisangani (Tshopo), qui voient leurs effectifs baisser drastiquement. Au Complexe scolaire Okapi, par exemple, une classe de soixante élèves en moyenne les années précédentes n’en compte que la moitié ; deux semaines après l’ouverture de l’année scolaire 2019-2020.

Cette baisse des effectifs entraine des difficultés financières et rend difficile le fonctionnement du CS Okapi, qui existe depuis 1987. Sa promotrice, Abedi Senga Yambayamba, craint de ne pas subvenir à toutes les charges annuelles et de renvoyer certains enseignants.

« Si nous gardons les mêmes charges du personnel et que le nombre d’élèves baisse, en tout cas, ça va nous créer beaucoup de problèmes financiers. On sera obligé de remercier certains agents. Alors, je ne sais pas si ça peut enchanter l’Etat comme ça de sacrifier quelques personnes », affirme-t-elle.

/sites/default/files/2019-09/170919-p-f-kisanganigratuiteaucs_okapi.mp3

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner