Nord-Kivu : la situation sécuritaire est inquiétante à Kashuga, alerte la société civile

La situation sécuritaire reste inquiétante dans la région de Kashuga, à 22 km de Kitshanga dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. Le président de la société civile locale qui alerte sur cette situation indique que la population vit dans la peur au quotidien à la suite de menaces des groupes armés qui entourent cette localité.

A Tobilwakyo Kahangu plusieurs facteurs expliqueraient la dégradation de la sécurité dans ce milieu. Il s’agit notamment de l’insuffisance des agents de force de sécurité, une présence très limitée de l’armée et de la police. Cette situation favorise la libre circulation des miliciens dans le village.

De plus, le président de la société civile locale déplore l’éloignement des positions des Forces armées de la RDC (FARDC) du site des déplacés de Rujagati qui héberge au moins 6000 ménages venus de Masisi, Bwito et Walikale. Les rebelles ont un accès libre pour mener des attaques à répétions contre ces déplacés.

A cela s’ajoute les difficultés de cohabitation entre les autochtones et les déplacés dans cette région, sans compter l’impuissance des forces de sécurité présente face aux groupes armés.

« Toutes les collines qui surplombent Kashuga, c’est là qu’est érigé le camp des miliciens Nyatura CMC de Domi, là-bas la population est abandonnée par le gouvernement. Nous avons constaté une faiblesse du gouvernement parce qu’il y a les FARDC qui sont là, il y a la PNC, L’ANR mais la population dit que les miliciens circulent toute la journée », a indiqué le président de la société civile.

Cet acteur de la société civile encourage la population de Kashuga à toujours dénoncer les malfaiteurs mais aussi à l’armée et la police d’assumer leurs responsabilités en sécurisant les habitants.  Rappelons que l’attaque de mardi dernier dans le site de déplacés avait fait 1 mort et 6 blessés grave par machette.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner