Beni : CEPADHO encourage l’enquête sur la mort du colonel Kitambala

Le Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) se félicite de l’annonce par l’auditorat militaire garnison de Beni-Butembo de lancer des enquêtes sur la mort du colonel Vita Kitambala et son accompagnateur Kakule Liso, tous deux victimes de la justice populaire à Lume le mois passé.

Cependant il exhorte l’auditeur militaire à décourager la tendance à assimiler tous les habitants de Lume aux auteurs de ce crime.

« Toutefois, nous voudrions que ces enquêtes soient entourées d’un professionnalisme de manière à ce que l’on puisse éviter toute sorte d’assimilation collective de la population habitant Lume à ce crime pour lequel l’enquête est dépêchée. Nous sommes au regret d’apprendre, par exemple, que certains habitants qui quittent Lume pour Beni ou qui quittent Beni pour Lume sont inquiétés au niveau de la barrière dite PK 5 au niveau de Paida du fait seulement d’être identifiés comme habitants de Lume par certains militaires commis à cette barrière », alerte Omar Kavota, vice-président du conseil d’administration du CEPADHO.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner