Kasaï-Oriental : remise de 40 cannes blanches aux non-voyants, don de Félix Tshisekedi

Le gouverneur de province du Kasaï-Oriental, Jean Maweja, a remis mardi 2 février, à Mbuji-Mayi, quarante cannes blanches, à titre symbolique, aux non-voyants, ainsi que 200 pagnes aux groupes vulnérables. Cette cérémonie s’est déroulée au cours de la présentation du noyau des points focaux des personnes vivants avec handicaps et autres groupes vulnérables du Kasaï-Oriental. 

C’est la délégation du ministère qui a présenté ce noyau à l’autorité provinciale. Il est composé de 18 membres, dont trois personnes par catégorie, parmi lesquelles, les non-voyants, les handicapés physique, les albinos, les sourds, les peuples autochtones ainsi que les handicapés mentaux.  

D’après la conseillère au ministère en charge des personnes vivant avec handicap et autres groupes vulnérables, ce noyau va être le point de contact avec son ministère. 

La conseillère au ministère en charge des personnes vivant avec handicap et autres groupes vulnérables, Gemima Mbuyi, affirme que le ministère a eu du mal à collaborer avec les provinces suite au manque des points focaux.  

« Ce noyau servira de point de contact avec le ministère. Nous avons eu du mal à collaborer avec les provinces, parce qu’il y avait du désordre.  On ne savait pas qui contacter, même quand il faut distribuer des vivres, ça va arriver dans quelle organisation, tout le monde se prônait être le représentant. C’est comme ça que la ministre a dit, non, descendez en province pour assurer la mise en place d’un noyau dans la prévision du cadre de concertation qui est prévu dans la loi organique qui a été votée au niveau de l’Assemblée nationale le 09 novembre de l’année passée. Nous ne sommes pas venus mains vides, nous avons amenés avec nous les cannes blanches qui sont les dons du Chef de l’Etat », a déclaré la conseillère. 

Selon Gemima Mbuji, le Chef de l'Etat a remis ce don parce qu'il a constaté que les aveugles circulent encore avec des bâtons. 

« En circulant dans la ville, en RDC, il a constaté que les personnes mal voyantes avaient du mal à circuler, soit prendre leurs enfants qui devraient être à l’école, pour les accompagner, soit utiliser les bâtons, ce n’est pas normal, nous sommes en plein 21e siècle. Il y a des matériels adéquats pour les personnes selon leurs types d’handicaps. Raison pour laquelle nous avons amené ces cannes blanches et aussi nous avons amené les pagnes du 03 décembre qui est la journée mondiale de sensibilisation des personnes », a- t- elle fait savoir.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner