Maï-Ndombe : 15 personnes tuées par justice populaire en 2020 à Nioki


Plus de 15 personnes ont été tuées durant l’année 2020 à Nioki, une cité située dans la province du Maï-Ndombe, par des jeunes gens qui utilisent la machette pour se faire justice. C’est ce que révèle le rapport annuel de l’ONG Actions pour la défense des droits humains (ADH)- section de Nioki. 

Le coordonnateur de l’ONG ADH, Fidèle Dizorongo, indique qu’en plus des cas de vol qui s’enregistrent chaque jour et du banditisme urbain, des jeunes gens se sont donnés à tuer les gens par la machette pour se faire justice.  

En cas de problème, explique-t-il, les jeunes se font justice. Ils utilisent la machette « Tramontina «, jusqu’à faire la justice populaire.

« On accuse les gens d’être sorciers, les autres c’est par vengeance pour n’avoir pas eu gain de cause au niveau de la justice, alors ils font ce que je dis là la justice populaire. Les gens meurent, plus de 15 de 16 déjà à cause de ces assassinats-là «, a indiqué le coordonnateur de l’ONG ADH, Fidèle Dizorongo. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner