Kananga : la société civile s’inquiète de la persistance de l’insécurité dans la ville

La société civile du peuple de Kananga s’inquiète de la persistance de l’insécurité dans la ville de Kananga. Le coordonnateur de cette structure Emmanuel-Iza Kabukaku a exprimé son inquiétude, mardi 9 février, à la Radio Okapi.  

Il propose que les gouvernements central et provincial dotent la police nationale des moyens adéquats pour juguler l’insécurité qui fait rage à Kananga et ses environs. Emmanuel-Iza Kabukaku recommande également à la population de collaborer avec les agents de l’ordre pour traquer tous ces malfrats. 

 A Kananga, le dernier cas de l’insécurité remonte à la nuit de lundi à mardi 9 février, où une femme a été molestée par des bandits armés en uniformes après une incursion à son domicile. 

La victime est admise dans un hôpital de la place pour des soins appropriés. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner