Haut-Lomami : aucun militaire n’a fui la base de Kamina (Officiel)

La base militaire de Kamina dans le Haut-Lomami est calme et n’a jamais enregistrée des défections des militaires avec des armes. Le ministre provincial de l’Intérieur, Kis Kisala, l’a affirmé mardi 9 février à Radio Okapi. Selon lui, les informations distillées dans les réseaux sociaux, faisant allusion à l’évasion de 400 militaires armés sont des rumeurs.

« Il y a un mouvement régulier et nous sommes à Kamina où il y a des recrues qui viennent pour la formation. Il y a ceux qui ont quitté la formation qui sont déployés à divers endroits. Donc, personne n’a fui la base », a précisé le ministre.

Lundi 8 février, la nouvelle de la fuite des militaires de la base militaire des Kamina a fait le tour de la toile, provoquant une panique à Kamina.

Plusieurs sources sur place à Kamina, dont la société civile dément aussi cette rumeur.

Pour sa part, le commandant adjoint du service de communication et information de l’Etat-major général des Forces armées de la RDC (FARDC), le général Sylvain Ekenge parle de « Fake news » qui n’a qu’un seul objectif, celui d’intoxiquer l’opinion.

« Ce sont les fake news véhiculés par les gens qui aiment intoxiquer l’opinion, qui aiment véhiculer la désinformation. C’est un bataillon en fin de formation au centre d’instruction de Kamina qui est allé répondre à son affectation à Kananga donc il n’y a pas eu des militaires qui se sont volatilisés », a-t-il dit.

Le ministre provincial de l’Intérieur de Haut-Lomami, Kis Kisala, appelle toute la population de Kamina  au calme et à vaquer librement à ses occupations.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner