Mahagi : 3 détenus meurent dans un cachot de la police à Djalasiga


Trois détenus sont morts mardi 16 février dans un cachot de la police à Djalasiga, chef-lieu de la chefferie des Alur Juganda, en territoire de Mahagi (Ituri).
D’après la société civile locale, plus de 20 détenus sont confinés dans une petite cellule d’environ trois mètres de périmètre, sans fenêtres. Les détenus se sentent étouffés dans cette salle exiguë. 

Deux d’entre eux sont morts après quatre jours de détention. Pendant que les équipes médicales extirpaient les dépouilles de l’amigo, un autre détenu s’est écroulé subitement. Il a été acheminé dans une structure médicale à Auga, une localité située à 10 kilomètres où il a rendu l’âme après quelques heures, affirme la société civile. 

Les familles des victimes en colère ont envahi la cour du cachot pour exiger les corps de leurs frères, suscitant une vive tension. Les manifestants ont été apaisés par une délégation du gouvernement provincial conduite par le ministre de l’Intérieur qui séjournait dans la zone.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner