Incursion des Bakata Katanga à Lubumbashi : plusieurs personnes arrêtées et transférées à Kinshasa

Plusieurs personnes ont été  arrêtées et  transférées à Kinshasa dans l’affaire de l’incursion des miliciens Bakata Katanga à Lubumbashi.

D’après les sources contactées par Radio Okapi, parmi ces personnes, une dizaine au total, se trouvent certains officiers de l’armée et de la police.  On compte aussi des présumés éléments Maï-Maï et l’ancien porte-parole de Kyungu Mutanga Gedeon. 

Toutes ces personnes se trouveraient à la prison de Ndolo à Kinshasa.

Notons que dimanche dernier, les miliciens Maï-Maï Bakata Katanga ont attaqué deux dépôts d’armement au camp militaire Kimbembe dans la commune Annexe et  celui de Kibati au quartier industriel dans la commune de Kampemba à Lubumbashi.

D’après  un communiqué des FARDC, ces incidents ont causé la mort de douze assaillants, trois militaires et un civil.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner