Attaques armées à Lubumbashi : une ONG appelle à réorganiser des services de sécurité

L'ONG Humanisme et droits humains (HDH) plaide pour la réorganisation des services de sécurité dans le Haut-Katanga. Dans une interview accordée dimanche 14 février à Radio Okapi, elle estime que les dirigeants ont failli à leur mission parce qu’il est inconcevable que deux sites stratégiques soient attaqués par des miliciens.

« Je crois qu’il faut maintenant réorganiser le système. Il y a des colonels, il y a des majors et même certains généraux, depuis qu’ils sont là ils sont toujours dans la ville de Lubumbashi or le principe de l’armée je crois six mois vous êtes au Bandundu, six mois vous êtes au Kasaï ainsi de suite », a déclaré le coordonnateur général  de l'ONG HDHW, Me King Mushilanama.

Le calme est revenu à Lubumbashi après l’attaque des dépôts d’armements au camp militaire Kimbembe dans la commune Annexe et Kibati dans la commune de Kampemba par des groupes armés. Des dizaines de morts ont été enregistrées.

« Cette nouvelle de l’incursion dans la ville prouve à suffisance qu’il y a un laxisme dans le système dans la province du Haut-Katanga, et voilà maintenant la conséquence de ce que nous avons vécu.

Pour Me King Mushilanama, les dirigeants ont failli à leur mission parce qu’il est inconcevable que deux sites stratégiques soient attaqués.

Il rappelle  que le camp Kimbembe loge la Garde républicaine, le camp Kibati est en pleine ville de Lubumbashi et  loge les éléments de l’unité commandos.

Bien plus, Me Mushilinama précise qu'il y a eu un message qui circulait dans les réseaux sociaux qui renseignait qu’aujourd’hui matin [dimanche], il y aura des problèmes.

« Je peux moi en tant que défenseur des droits de l’homme dénoncer le mauvais système de sécurité dans notre province », se désole Me King Mushilanama.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner