Kongo-Central : l'administrateur du territoire de Luozi mis à la disposition de la justice

L'administrateur du territoire de Luozi est mis  à la disposition de la justice. Il lui est reproché d'avoir ordonné la répression  d'une manifestation de protestation organisée jeudi dernier contre lui.

 Cette mesure conservatoire a été prise à l'issue d'une réunion de conseil provincial de sécurité, élargie au comité local de sécurité du territoire de Luozi qui s'est tenue vendredi 19 février à Luozi.

Le vice-gouverneur du Kongo-Central, Justin Luemba qui a présidé cette réunion, a indiqué que la décision de mettre l'administrateur à la disposition de la justice est d'abord prise pour épargner sa vie contre la décision de la population de le lyncher.

Cette marche de protestation dont Anicet Mbemba administrateur du territoire de Luozi a ordonné la répression, avait causé la mort d'un jeune homme de 20 ans.  

L'administrateur du territoire de Luozi n'est pas le seul à être interpelé. Cinq autres personnes ont  été interpellées et conduites à Matadi. 

Il s'agit du commandant territorial de la police Luozi,  poursuivit pour avoir mal géré ses éléments lors de cette marche, d'un capitaine et de deux policiers ayant fait usage d’arme létale lors de la répression de la dite marche.

 Le vice-gouverneur du Kongo-Central Justin Luemba qui a conduit les membres du conseil provincial de sécurité à Luozi a,  à l'issue de la réunion, décidé d'embarquer l'administrateur du territoire et les autres prévenus pour Matadi, siège des institutions provinciales.

 

Anicet Mbemba et l'organisateur de  cette marche sont mis à la disposition de la justice pour être jugés  à la suite du meurtre de ce jeune homme.

 Le commandant de la police Luozi et ses éléments, eux sont déférés à l'auditorat militaire, pour être aussi jugés.

 À en croire le vice-gouverneur du Kongo-Central, la marche n'est pas pour protester contre la décision interdisant la consultation du livre archaïque, comme avait laissé croire, l'administrateur du territoire, mais c'était plutôt pour dénoncer la mauvaise gestion et l'incompétence de l'administrateur du territoire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner