Sud- Kivu : la société civile dénonce la présence des militaires sur le site minier de Luhihi

La société civile du Sud- Kivu  dénonce des cas de fraude minière dans la mine d’exploitation d’Or de Luhihi dans le territoire de Kabare. Les organisations membres du groupe thématique Mines et hydrocarbures ont affirmé mercredi 24 février que l’exploitation minière de Luhihi regorge encore de militaires pourtant déclarés non éligibles dans les activités minières. Serge Namira, acteur de la société civile affirme qu'une quantité d’environ 17Kgs d’Or  avait disparu la semaine du 18 au 22 février dernier.  

 « Dans la mine de Luhihi, il y a un problème sérieux de fraude et contrebande minière. A l’allure où vont les choses avec la présence des militaires dans les sites et d’autres personnes non éligibles, directement on va qualifier le site de rouge, et si on qualifie ce site de rouge, c’est la province du Sud-Kivu qui va perdre par ce qu’on va poursuivre avec l’exploitation illicite et l’Or va devoir traverser les frontières et va enrichir les statistiques des pays voisins, c’est ce qui est déplorable », a indiqué Serge Namira. 

La société civile exige la cessation des activités dans ce site minier pour remettre de l’ordre et le démilitariser. 

 Le commandant de la 33e région militaire au Sud-Kivu rejette cette version des faits. Le général Bob Kilubi Ngoie indique qu’aucun militaire ne se trouve dans les sites miniers. Selon lui, ce sont les éléments de la police des mines qui ont fait appel aux militaires basés dans une localité avoisinante pour remettre de l’ordre dans le conflit de partage entre les exploitants et les responsables de la coopérative minière. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner