Kananga : les défenseurs judiciaires près le TGI en marche pacifique pour protester contre la nouvelle loi sur le barreau


Les défenseurs judiciaires près le tribunal de grande instance (TGI) ont organisé jeudi 25 février une marche pacifique pour protester contre la nouvelle loi sur le barreau, réduisant, selon eux, leurs droits. Ces toges noires appelle ainsi le chef de l’Etat d’obtenir l’inconstitutionnalité de cette loi auprès de la Cour constitutionnelle afin d’éviter les remous dans la société. 

Cette marche est partie du Tribunal de grande instance de Kananga pour chuter à l’Assemblée provinciale via le quartier général de la MONUSCO.

Les manifestants, habillés en toge noires, tenaient en mains des prospectus sur lesquels on pouvait notamment lire : «Le corps de défenseurs judiciaires près le TGI/Kananga dit non à la loi sur le barreau et sa suppression implicite».

Dans leur memo déposé à l’Assemblée provinciale, ces défenseurs judiciaires demandent au chef de l’Etat, étant que garant de la nation, d’obtenir l’inconstitutionnalité de cette loi.

 "Il vous plaira, Monsieur le président de la République, chef de l’Etat, de faire application de l’article 137 de la constitution en demandant a l’Assemblée nationale ou au Sénat une nouvelle délibération de cette loi en vue d’y élaguer toutes les dispositions qui réduisent les droits reconnus aux défenseurs judiciaires notamment celles qui dispose que le défenseur ne doit prester que ou il a moins de vingt avocats. Ou soit de faire application de l’article 139 de la constitution en saisissant la Cour constitutionnelle en vue d’obtenir l’inconstitutionnalité de cette loi en vue d’éviter les remous et promouvoir la paix sociale», a indiqué leur syndicat, Me Crispin Kamba.

De son côté, le questeur de l’organe délibérant a réceptionné leur memo, tout en promettant de le transmettre à qui de droit.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner