Augustin Mangemosi, chercheur et analyste politique : « La responsabilité de la RDC dans la mort de l’ambassadeur de l’Italie n’est pas engagée »


Désormais, les chefs de représentations diplomatiques en RDC sont obligés d’avertir le ministre des affaires étrangères, pour tout déplacement à l’intérieur du pays au moins une semaine avant.
C’est ce qu’ont décidé les autorités de Kinshasa, après l’assassinat de l’ambassadeur italien la semaine dernière.
Comment commentez-vous cette actualité ?
/sites/default/files/2021-03/01032021-p-f-pa-mortambassadeuriitalie-site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner