Mongala : les agents du PARRSA réclament les arriérés de leurs primes


Les agents du Programme d’Appui à la Réhabilitation et de Relance du Secteur Agricole (PARRSA) réclament les arriérés de leurs primes des mois de septembre, octobre et novembre 2020.
Ces superviseurs et moniteurs agricoles qui sont 80, ont servi lors du fonds additionnel de novembre 2019 à Novembre 2020. Il s'agit des 80 agents du PARRSA Bumba dont 14 superviseurs et 66 moniteurs agricoles.

Ces grevistes, indiquent-ils, leurs primes du dernier trimestre du fonds additionnel, soit les mois de Septembre, Octobre et novembre 2020, n’ont pas été perçues. Alors que leurs homologues des deux provinces du Nord et du Sud-Ubangi, auraient déjà été payés.

Outre la prime des trois mois, ces agents s’indignent de n’avoir pas non plus bénéficié des avantages leur alloués par le projet, à savoir : frais d’entretien des engins et carburant suffisant pour la supervision, frais d’Itinérance, et aucun séminaire n’a été organisé. Ce qui constitue, à leurs yeux, un atterrissage en catastrophe du projet dans les trois territoires de la Mongala. Car la situation aurait tourné favorablement dans les provinces du Nord et du Sud-Ubangi, estiment-ils.

Contacté, le coordonnateur national du PARRSA, Alfred Kimbangula a reconnu la situation qui, pour lui, est plutôt générale aux trois provinces et concerne aussi les prestataires des services. Celui-ci a expliqué ce désagrément par des contraintes bancaires et invité tout le monde à la patience.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner