Insécurité à Fizi : les chefs coutumiers interpellent Félix Tshisekedi

Les grands chefs coutumiers du territoire de Fizi dénoncent l’insécurité grandissante dans leurs entités et dans l’ensemble de la région sud de la province du Sud-Kivu. Selon eux, il ne se passe pas un jour sans que des cas de braquages, d’affrontements armés, de vols de bétails, de viol et d’enlèvements des civils ne soient enregistrés dans la région. Dans un cahier des charges remis mercredi 3 mars, au député national Freddy Musambya de l’UDPS/Tshisekedi en vacances parlementaires dans Fizi, ils encouragent le Chef de l’Etat à poursuivre ses efforts visant à mettre fin à cette situation. 

Les autorités traditionnelles de Fizi se disent rangées derrière la vision de Felix Tshisekedi pour l’émergence de la RDC et surtout de l’Est du pays. Le chef de groupement de Basimunyaka Sud et porte-parole de ces chefs coutumiers, Kasindi kitongo affirme que tous les « Bami (chefs coutumiers)» sont par ailleurs mobilisés pour défendre l’intégrité du territoire national : 

« Monsieur le président de la République, nos fils et filles meurent chaque jour comme des chèvres, égorgées, décapitées, calcinées, tuées de sang-froid et à bout portant par les ennemis de paix. Les armes circulent, les balles sifflent de partout, les hauts et moyens plateaux de notre territoire demeurent instables. Et cette instabilité est causée par les ennemis de la paix. Nous voulons en défendre l’intégrité territoriale de nos entités. Nous, Bami de Fizi, faisons savoir à l’opinion nationale et internationale qu’aucun centimètre de nos ancêtres ne sera cédé aux ennemis de la République. » 

Le chef Kasindi kitongo a rappelé, par la même occasion au Président de la République, que le territoire de Fizi reste enclavé. La route nationale numéro cinq s’est détériorée. 

« Sur le plan développement, Fizi n’a plus de route. La route nationale numéro cinq n’existe plus. Si Fizi reste ainsi, nous allons conclure qu’il s’agira de l’ingratitude du Chef de l’Etat, car Fizi avait voté majoritairement à plus de 90 pour cent le feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba d’heureuse mémoire.  Le ‘peuple d’abord’ ne doit pas rester un slogan à Fizi. Le peuple doit se sentir réellement au centre des programmes du gouvernement et actions du Chef de l’Etat », a-t-il soutenu. 

Le député national Freddy Musambya a appelé toute la population de Fizi en général et les chefs coutumiers en particulier à garder espoir et à compter sur la bonne foi du Chef de l’Etat, qui se penchera sur toutes ces préoccupations avec le gouvernement de l’Union sacrée de la nation. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner