Mbandaka : Ensemble pour la République dénonce la « politique de deux poids, deux mesures » observée au sein de l’Union Sacrée


Le parti politique Ensemble pour le République dont Moise Katumbi est président, a dénoncé jeudi 4 mars à Mbandaka la « politique de deux poids, deux mesures » qu’il observe au sein de l’Union sacrée pour la Nation.
Cette dénonciation fait suite aux dernières élections des membres du bureau du Sénat, dont le critère géopolitique n’a pas été respecté en faveur du sénateur élu de l’Equateur, José Endundo.  

Même déception, a ajouté la Coordination, lors du remplacement de Jeanine Mabunda à la présidence de l’Assemblée nationale.
C’est pourquoi, Ensemble pour la République-Equateur invite le chef de l’Etat à prendre ses responsabilités dans l’attribution des responsabilités au sein de l’Union sacrée pour la Nation.   

« Nous sommes au regret de constater que la politique de deux poids deux mesures est en application. Tout le monde sait que le Premier Ministre sortant Ilunga Ilunkamba a été remplacé par Sama Lukonde, lui aussi du Grand Katanga. L’on s’attendait à ce que Jeannine Mabunda soit remplacée elle aussi par un de l’Equateur. Mais hélas, cela n’a pas été le cas !  Pire encore, certains sénateurs et fils du grand Equateur se sont complotés contre la candidature du patriarche José Endundo, pourtant choisi par ses pairs de l’Equateur et ce, en faveur du sénateur Sanguma qui bien qu’originaire de l’Equateur, a été élu pour le compte de Kinshasa », a indiqué le communicateur de ce parti, Roger Banuma.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner