Nord-Kivu : le ministère public requiert 3 mois de servitude pénale contre l’artiste musicien Delcato


Le ministère public a requis trois mois de servitude pénale principale contre l’artiste musicien Idengo Delcato, auteur de la chanson « Politiciens Escrocs ». La sentence a été rendu public lundi 8 mars dans la salle d’audience du tribunal de paix de Beni.  

Quatre préventions ont été retenues à charge de cet artiste musicien. Il s’agit d’offense au chef de l’Etat, d’outrage aux députés nationaux, faux bruits et omission de présenter son œuvre à la commission de censure. 

Dans son réquisitoire, la défense dans sa plaidoirie a démontré au tribunal que les préventions retenues à charge du prévenu ainsi que le réquisitoire du ministère sont non fondées. Elle demande par conséquent au tribunal d’acquitter purement et simplement leur client. 

« Nous osons croire notre plaidoirie au regard des arguments de droit que nous avons présentés au tribunal, que le tribunal n’aura pas de choix que de libérer ce prévenu qui incarne au fait l’âme de la population de Beni. Parce que ce qu’il a chanté est loin d’être une offense, mais ce n’est que juste des interpellations faites aux uns et aux autres au regard des promesses qu’ils avaient faites à la population Benissienne meurtrie chaque jour. Au regard du fait que les faits ne sont pas fondés, au regard du fondement, il n’y a aucune plainte comme élément préalable de poursuite comme l’exige la loi », a déclaré Me Elie Vahumawa, l’un du collège d’avocats conseils. 

Après la plaidoirie, la cause a été prise en délibéré et le verdict sera rendu le mercredi 10 mars prochain. 

L'audience de ce lundi s’est déroulée dans un climat tendu à l’extérieur de la salle d’audience où plusieurs fanatiques de l’artiste musicien sont venus soutenir leur star de la musique. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner