Lubero : en clandestinité, le chef de la localité de Munoli /Kasomero appelle l’armée à le sécuriser


Le chef de la localité de Munoli/Kasomero, dans le territoire de Lubero, au Nord-Kivu, Kakule Silusawa Kayumbu, est menacé de mort par des miliciens Maï-Maï basés dans cette zone. Dans un entretien téléphonique mardi 9 mars depuis son lieu de rétraction, il affirme que ces miliciens lui ont intimé l’ordre de prendre en charge leur alimentation.  

En plus, ils l’accusent d'avoir envoyé les militaires pour leur traque. Cette autorité de base sollicite ainsi l’intervention de l’armée pour sa sécurité. 

D’après la société civile locale, ces Maï-Maï ont jeté des tracts partout dans la zone pour exprimer leur intention. 

De son côté, le Général Grégoire Manzikala, commandant des opérations Sokola1 axe-Sud, promet de s’y investir.  

Ces Maï-Maï sont présents dans cette zone depuis le 27 février dernier. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner