Réformes électorales : Mboso et Nanga échangent sur les contraintes et les considérations techniques

Le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso et celui de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, ont échangé samedi 13 mars sur les contraintes et considérations techniques liées aux prochaines réformes électorales. C’est ce qu’a affirmé Corneille Nangaa à l’issue de ces échanges :

« Il y a un grand débat qui est lancé sur des questions des réformes. Il est normal que le président de l’Assemblée nationale ait des échanges et discussions sur les contraintes et les considérations techniques liées à des options majeures qui devraient être prises ».

Selon lui, il y a certaines questions qui nécessitent des réponses immédiates.

« Il y a des questions aujourd'hui qui nécessitent des actions immédiates. La question du recensement de la population, la question du fichier électoral, la question des élections dans le délai en 2023. Toutes ces questions nécessitent des échanges et c'est ce qui justifie notre présence ici », a expliqué Corneille Nangaa.

Au cours de cette session de mars, le président de la CENI promet de présenter l'un des rapports retraçant les activités de l’institution qu’il dirige.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner