Ituri : le bilan de l’attaque de CODECO à Mambisa passe de 8 à 16 morts

Les autorités coutumières des chefferies de Ndo Okebu et de Mambisa ont avancé un bilan de 16 morts et 40 blessés, après la dernière attaque survenue mardi 16 mars des miliciens de la CODECO, au groupement Tchele, dans le territoire de Djugu, en Ituri. 

D’après ces chefs coutumiers, les miliciens de la CODECO ont fait incursion mardi à Garua pour venger la mort d’un des leurs abattus par le groupe d’autodéfense « Zaïre ». Huit corps ont été retrouvés le même jour, dont un homme et une femme qui ont été surpris aux champs. 

Les FARDC sont intervenues pour traquer ces inciviques. Pendant leur fuite, ils ont continué à commettre des exactions dans la zone. 

Le chef de la chefferie de Ndo Okebu précise que huit autres corps dont un policier et un militaire ont été découverts après le retrait de ces hors la loi. Il y a eu également 40 blessés.  

Certains parmi eux sont admis dans des structures sanitaires locales. Ces chefs coutumiers rapportent que les fouilles se poursuivent pour identifier d’autres victimes. 

Un notable du milieu, Drachu Balufuga estime, par contre, que ce bilan pourrait s’alourdir car certains rescapés de cette attaque sont dans un état critique dans leurs lieux de refuge. 

Pour sa part, l’armée indique que ces miliciens sont déjà repoussés loin des zones de combats après avoir neutralisé une dizaine parmi eux. 

A l’heure actuelle, les villages de Gele, Lalo et Tchele sont vidés de leurs habitants. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner