Crise politique entre l'assemblée provinciale et le gouverneur du Maniema : Matata Ponyo appelle à privilégier la paix

Le sénateur Augustin Matata Ponyo recommande à l’assemblée provinciale et au gouvernement du Maniema de privilégier la paix dans la crise qui les oppose. Il a fait cette recommandation au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi 19 mars à Kindu, avant de s'envoler pour Kinshasa.

 « Tout ce que nous pouvons leur demander c’est de privilégier la paix et l’entente. La population du Maniema qui m’a élu n’a pas besoin de l’insécurité, de la guerre, de la révolte, des bagarres,… la population a besoin de la paix et de la sécurité. J’en appelle au bon sens, à la sagesse et à l’amour de la population », a recommandé Augustin Matata Ponyo.

L’ancien Premier ministre appelle les acteurs politiques de la province à mettre fin à l’instrumentalisation de la jeunesse :

«J’insiste sur la non-instrumentalisation de la population. Beaucoup d’opérateurs politiques commencent à utiliser la jeunesse pour leurs intérêts personnels. Nous devons plutôt bâtir sur cette jeunesse, un avenir meilleur et radieux ».

La province du Maniema traverse une crise entre l’exécutif et le législatif depuis l’éviction du gouverneur de la province Auguy Musafiri Nkola Mioma.

Dans un arrêt rendu public le vendredi 5 mars dernier, la Cour constitutionnelle a réhabilité dans ses fonctions de gouverneur de la province du Maniema, Auguy Musafiri Nkola déchu, par l'assemblée provinciale.

Entre temps, le gouverneur réhabilité fait à nouveau l'objet d'une motion de défiance initiée par la même assemblée, malgré le caractère opposable de l'arrêt de la Cour.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner