« Agenda 2023 » de la CENCO : la plateforme Lamuka reste « prudente »

La plateforme politique Lamuka se dit d’accord avec l’«Agenda 2023 » publié par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) mais elle reste prudente quant aux réformes des institutions en RDC. C’est ce qu’a déclaré, samedi 20 mars à Kinshasa, Blanchard Bongomba, secrétaire général du parti politique Nouvel Elan d’Adolphe Muzito, membre de Lamuka.

Blanchard Bongomba s’est ainsi exprimé en marge de la Conférence-Débat tenue conjointement par Martin Fayulu et Adolphe Muzito sur les réformes de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) :

« Nous restons très prudents face à l’agenda présenté par les pères de l’Eglise ; parce qu’en lisant justement le feuille de route, vous sentez qu’ils se focalisent les reformes telles que proposées par Monsieur Tshilombo au niveau des institutions. »

Ce document, publié par les évêques catholiques jeudi 18 mars à Kinshasa, prévoient des actions à mener jusqu’aux élections prévues en 2023 en RDC. Il comporte trois volets :  Plaidoyer et médiation, Observation électorale et Education civique.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner