Bandundu : les enseignants des écoles de la 37e CADC veulent quitter Ecobank pour « retards récurrents dans la paie »


Dans une lettre adressée au directeur provincial du Service de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE) du Kwilu 1, les enseignants des écoles de la 37e CADC de la ville de Bandundu ont demandé de quitter la banque Ecobank pour une autre de la place. 

Ils accusent l’Ecobank de « retards récurrents dans l’effectivité de la paie et de ne pas leur donner des numéros des comptes bancaires ».

Dans cette lettre, ces enseignants affirment avec regret qu’ils sont payés toujours avec un retard de plus de trois semaines par la banque Ecobank. Même le salaire du mois de février dernier n’est pas encore touché, s’inquiètent-ils.

En outre, ces professionnels de la craie blanche redoutent plusieurs risques sur le fait qu’ils ne possèdent même pas selon eux, de numéro de compte bancaire chez Ecobank.

Au regard de toutes ces irrégularités, ces enseignants des écoles de la 37e CADC de la ville de Bandundu, notamment de l’EP Molende et l’Institut 2 Molende, sollicitent auprès du directeur provincial du SECOPE, le changement d’adresse de leur paie, soit de l’Ecobank à une autre banque de la place.

« Le retard que nous déplorons ici c’est le mois de février, et cela se fait chaque fois dans notre paie, on touche trois semaines plus tard. Nous n’avons même pas de numéro de compte bancaire. En cas de non-paiement,  il n’y a pas une preuve qui va témoigner. C’est pour cela nous sollicitons à qui de droit de nous faire quitter Ecobank pour une autre banque de la ville », a déclaré Bernard Mabanza, le représentant de ces enseignants.

Aucun responsable d’Ecobank n'a voulu réagir à ces réclamations.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner