Kinshasa : le Cardinal Ambongo mobilise la Banque mondiale pour endiguer les érosions à Kimwenza


Pour sa deuxième visite consécutive dans moins de trois mois du ravin de Kindele et Kimwenza dans la commune de Mont Ngafula à Kinshasa, le Cardinal Fridolin Ambongo s’est fait accompagner ce mercredi 24 mars du directeur pays de la Banque mondiale en RDC, Jean-Christophe Carret. Cette visite intervient, pendant que le plateau de Kimwenza compte quinze tètes d’érosions, a dit le provincial des Jésuites en Afrique centrale, un danger qui devrait être considéré comme une priorité.

En réponse, le directeur pays de la Banque Mondiale en RDC a rassuré que cette visite allait permettre de financer les études qui aboutiront aux solutions techniques.  

Pour le curé de la paroisse Sainte Marie de Kimwenza, Père Michel Lobunda Selemani, il y a urgence, et cette urgence s’appelle arrêter l’érosion. Il estime qu’ « Arrêter l’érosion, parce que chaque jour qu’il pleut, chaque jour, ce sont des pleurs, des lamentations de notre population de Kimwenza et de Kindele. »  

Pour le Cardinal Fridolin, il y a encore lieu d’espérer : 

« J’ai bon espoir que notre visite aujourd’hui avec le représentant de la Banque Mondiale, pourra constituer un début pour une longue étude, et au bout du chemin, nous espérons que Kimwenza sera finalement reliée à Kinshasa. »  

En réaction, le représentant pays de la Banque mondiale a promis d’examiner les études pour dégager les solutions techniques. « La Banque Mondiale va maintenant s’asseoir avec le gouvernement, avec les autorités de la ville de Kinshasa, pour voir comment ou peut vous aider à financer des études, avec des spécialistes, qu’on puisse analyser ce qui se passe, et commencer à dégager les solutions techniques », a affirmé Jean-Christophe Carret. 

Pour sa part, la député nationale Solange Nyenyezi Masumbuko, élue de Lukunga, a promis un suivi, au cas oü le processus nécessite la ratification.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner