Le 30 mars 2019 : ce jour-là, Simaro Lutumba mourait à Paris

Ce 30 mars, le guitariste et auteur compositeur prolifique, Simaro Lutumba totalise deux ans depuis qu’il a quitté la terre des hommes le  30 mars à Paris, à l’âge de 81 ans.

 Ce virtuose de la guitare, par ailleurs considéré comme l'un des meilleurs compositeurs de la chanson congolaise, avait tiré sa révérence, mettant ainsi fin à 63 ans de carrière artistique fructueuse.

En 2018, il avait demandé et obtenu des pouvoirs publics des hommages nationaux pour toute son œuvre, préférant que ses mérites soient reconnus de son vivant. En son honneur, un buste a été érigé au croisement des avenues libération et Nyangwe dans la commune de Lingwala.

 L'empreinte de Simaro dans la chanson, c'est encore aujourd'hui dans les reprises et même carrément l'imitation de ses rythmes par les chanteurs de la génération actuelle.

Elevé au grade de Commandeur

Il est l’auteur de plusieurs chansons à succès comme « Maya », « Affaire Kitikwala » et « Verre cassé ».

En décembre 2015, il faisait partie d’environ 90 opérateurs culturels dont artistes musiciens, plasticiens, comédiens, écrivains et autres de la RDC qui ont été décorés de médailles du mérite des arts, science et lettres par Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale, au nom du Président de la République, grand chancelier des ordres nationaux.

Lutumba Ndomandueno Simaro a été élevé au grade de Commandeur.

Lutumba n'a jamais placé sa voix sur une seule de ses chansons. Mais il aura contribué à faire éclore ou à porter haut les talents des chanteurs comme Sam Mangwana, Carlito Lassa, Djo Mpoyi, Malage de Lugendo...qui ont tous interprété avec maestria ses compositions.

Les hommages de la Nation

La Nation congolaise avait rendu les derniers hommages à Simaro Lutumba. Le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, le Premier ministre, la présidente de l’Assemblée nationale, le président du bureau provisoire du Sénat, les chefs de différentes institutions avaient participé à cette cérémonie d’hommage retransmise à la télévision nationale publique congolaise.

Au nom de sa famille, l’une de ses petites-filles, a présenté Lutumba comme « un homme heureux, honnête, sage et courageux qui a pu édifier les esprits par ses mots et par sa plume ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner