Nord-Kivu : l’ONG « Tukinge Mayatima » sollicite l'assistance pour 300 orphelins de Beni


La responsable de l’orphelinat "Tukinge Mayatima", Kabuo Maliro, sollicite la compassion des bonnes volontés afin d’assister trois cents orphelins de Kasindi-Lubiriya dont les parents avaient été massacrés dans cette localité du territoire de Beni, à la frontière avec l’Ouganda. Elle a lancé ce cri d’alarme mardi 30 mars à Radio Okapi. 

Après la construction du bâtiment qui abrite cet orphelinat par le gouverneur du Nord-Kivu, les moyens financiers pour assurer la scolarité et les soins de santé de ces orphelins font défaut. 

« Je m’occupe de trois cents orphelins. Je lance un cri d’alarme sur la poursuite des atrocités dans le territoire de Beni. Des enfants assistent impuissants au massacre de leurs parents. Ces enfants souffrent, voilà pourquoi je suis venu à Kinshasa solliciter l’assistance du Président Félix Tshisekedi et de son épouse Denise Nyakeru afin de sauver ces enfants en détresse », a imploré la responsable de l'ONG.

Selon elle, les orphelins gardent les stigmates des atrocités ayant emporté leurs parents.

Mme Maliro rappelle qu'à cause de l'insécurité, sa localité n'est pas accessible aux humanitaires : 

« Cette zone n’est pas accessible aux humanitaires. Des nourrissons, qui n’ont plus téter après la mort de leurs mères, sont devenus faibles et vulnérables aux moindres intempéries. Je m’en occupe difficilement pour leur assurer les soins de santé et la scolarité. »
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner