Activités paralysées à Butembo à la suite des appels des mouvements de la société civile

Les activités socio-économiques sont paralysées ce lundi 5 avril à Butembo, dans la province du Nord-Kivu. Cette situation est consécutive aux appels lancés par des mouvements citoyens et des organisations locales, d’observer dix jours sans travail afin de dénoncer les massacres des civils perpétrés à Beni.

Au centre commercial de la ville, les activités sont à l’arrêt. Toutes les galeries de commerces et magasins sont fermés. Les banques, maisons de communication, supermarchés, stations-service, agences de voyages, écoles et universités n’ont pas fonctionné.

La circulation est très timide sur le boulevard du Président de la République, principale artère de la ville. Quelques conducteurs de moto sont visibles et transportent les rares clients visibles le long de la route.

Des militaires et policiers sont déployés dans tous les coins stratégiques de la ville. Dans l’avant-midi, quelques barricades avaient été placées à certains endroits.

Des témoins affirment qu’à Furu, au nord de la ville, des manifestants ont brulé des kiosques et des pneus. Les forces de l’ordre ont réussi à dégager la route sans tirer de coup de feu.

Les mêmes sources rapportent que quelques policiers ont été blessés par des projectiles.

Du côté de Njiapanda vers le sud, quelques barricades placées la veille, pendant la nuit ont été dégagées par les forces de l’ordre.

Le commandant intérimaire de la police nationale à Butembo et resté injoignable pour donner la situation générale de la ville.

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) n’a pas réagi sur la paralysie des activités économiques.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner