Kasaï : l'administrateur du territoire de Luebo aux arrêts pour meurtre


L'administrateur du territoire de Luebo (Kasaï), Joseph Muthsipayi, est depuis quelques jours, sous mandat d’arrêt provisoire. C'est ce qu'a annoncé jeudi 8 avril le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Luebo.

L’incriminé et ses trois co-accusés sont poursuivis pour complicité de meurtre ainsi que coups et blessures volontaires. Ils sont pour l’instant gardés au cachot du commissariat territoriale de la police nationale.

Selon la société civile locale, Joseph Muthsipayi est en détention provisoire avec son garde du corps, le chef de bureau et le commandant de la police en charge des mines.

La justice les poursuit pour complicité de meurtre ainsi que coups et blessures volontaires.

Une équipe de la cour d’appel du Kasaï est attendue dans les jours à venir à Luebo pour y organiser des audiences en chambre foraine afin de juger les quatre présumés.

Cette affaire remonte au week-end dernier pendant que l’administrateur de Luebo était en mission de service dans la localité de Kabeya Tshinyama.

C’est là que son garde du corps avait abattu un homme à la suite d’une altercation.

De son côté, l’AT de Luebo avait reconnu ces faits et expliquait que la balle avait atteint la victime par inadvertance.

Joseph Mutshipayi avait également précisé que ce drame était survenu pendant que son garde du corps cherchait à calmer la foule en colère contre le chef de bureau en charge des mines. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner