Goma : le CLC appelle à la cessation des violences

Le Comité laïc de coordination, section Goma, se dit consterné par les violences observées dans les quartiers Buhene, Turunga et Majengo. Le CLC appelle la population de Goma et ses environs à la cohabitation pacifique. Tout en condamnant toute tentative de manipulation de la population, l’organisation invite les autorités compétentes à agir dans le strict respect des droits de l'homme pour sécuriser la population. Il s’exprime ainsi dans un communiqué rendu public mardi 13 avril.

« A la fin de ces deux journées ville morte, nous avons remarqué une autre forme de manifestations populaires aux quartiers Katoyi, Majengo et Bohene. Ces manifestations ont tacitement migré vers une autre lutte différente de celle pour laquelle nous nous battons : la lutte pour la paix et le départ des casques bleus », a déclaré Jackson Kitambala Walasa, coordonnateur du CLC/Diocèse de Goma.

Il a réaffirmé l’attachement de son organisation à la non-violence. « Nous décourageons et condamnons tout appel et acte violent propageant la haine tribale », a poursuivi Jackson Kitambala.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner