Nord-Kivu : la société civile salue l’annonce de l’arrivée des troupes kenyanes

La société civile du Nord-Kivu salue la détermination du Chef de l’Etat congolais à mettre fin à l’insécurité dans l’Est du pays.  Le vice-président de cette structure a affirmé jeudi 22 avril que cette décision de Félix Tshisekedi donnait de l'espoir à la population locale. Selon lui, il faut que cette détermination puisse se concrétiser sur terrain en imposant la paix. 

Le vice-président de la société civile du Nord-Kivu, Edgard Mateso, réagissait aux propos du Président de la République qui annonçait l’arrivée très bientôt des troupes Kenyanes en RDC dans le cadre des opérations de traque des rebelles des ADF. Il invite également toutes les autres institutions du pays à s’impliquer dans la restauration de la paix dans cette région : 

« C’est un espoir bien sur espoir, c’est ce que nous attendons. Mais, ça ne devra pas être aussi un espoir juste pour apaiser les tensions, mais ça doit être un espoir nourri, un espoir actif. Et donc, que le Chef de l’Etat comprenne que la population de l’Est est fatiguée, est découragée et commence à perdre même confiance aux institutions de la République. Le Chef de l’Etat doit imposer la paix, cette paix doit s’imposer, ça ne doit pas se négocie. » 

Edgard Mateso invite par ailleurs le Chef de l'Etat à concrétiser ses promesses : 

« Les promesses sont devenues nombreuses, on voudrait passer à l’œuvre, on voudrait passer à leur concrétisation et c’est ce que nous voulons du Chef de l’Etat avec toutes les autres Institutions de notre pays, et que donc si le Kenya arrive pour la pacification, c’est une bonne chose, mais attention, au moment de leur arrivée, on doit se rassurer que les infiltrés que nous avons toujours décriés dans les FARDC sont déjà retirés et qu’ils sont déjà orientés. On doit rassurer la population pour lui promettre une bonne collaboration avec ces troupes qui doivent arriver. » 

Lors d’une conférence de presse, coanimée avec son homologue Uhuru Kenyatta mercredi 21 avril à Kinshasa, le président Tshisekedi a promis une réaction musclée aux terroristes qui sévissent dans l’Est. 

« Les troupes kenyanes vont arriver en RDC dans les semaines qui viennent pour appuyer nos forces armées afin d’attaquer de la manière la plus efficace qui soit ce problème de terrorisme et de violence à l’Est de notre pays », a-t-il. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner