Grands Lacs : la stabilité et le développement sont fortement compromis par les conflits dans l’Est de la RDC, estime Huang Xia

La région des Grands Lacs d’Afrique est une région qui regorge de ressources naturelles mais dont la stabilité et le développement sont fortement compromis par les cycles récurrents des conflits ravageant l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). C’est ce qu’a affirmé l’envoyé spécial de l’ONU dans cette région, Huang Xia, dans une interview accordée à nos collègues du site Internet ONU Info. 

Pour neutraliser ces forces négatives, 13 pays africains ont signé l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région.  

L’ONU est l’un des quatre garants de cet accord. Elle s’est ainsi dotée d’un Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs qui a pour mission de responsabiliser les acteurs dans la région afin d’assurer la mise en œuvre «pleine et entière» de l’Accord-cadre. 

Lors de son dernier exposé devant le Conseil de sécurité, le 12 avril dernier, l’Envoyé spécial Huang Xia a affiché une note d’optimisme, malgré les défis posés par la COVID 19, les violences perpétrées par des groupes armés et les violences électorales. 

«Je continue d’être optimiste. La semaine dernière, j’ai réaffirmé aux membres du Conseil ma conviction que la région restait engagée dans la bonne voie pour s’attaquer aux défis sécuritaires, politiques, économiques et sanitaires qui la minent», note Huang Xia.  

Mais il nuance :  

«Je reste également très préoccupé par la violence et l’insécurité causées par les groupes armés. En outre, certains pays de la région ont malheureusement connu des élections émaillées elles aussi de violence, et conduisant à la perte de vies humaines.» 

Toutefois, Huang Xia se dit convaincu qu’une approche discrète et patiente fondée sur l’appui aux efforts des pays de la région ainsi qu’une écoute attentive des parties prenantes concernées demeurent la clé de toutes solutions durables aux défis de paix, de sécurité et de développement dans la région des Grands Lacs. 

M. Huang fait remarquer que l’étroite coopération depuis 2019 entre la République démocratique du Congo et plusieurs de ses pays voisins est encourageante.  

«Outre ses efforts en faveur d’un renforcement de la coopération bilatérale, le Président de la République démocratique du Congo s’est également engagé, aux côtés de son homologue de l’Angola, pour aider à la normalisation des relations entre le Rwanda et l’Ouganda dans le cadre du processus dit quadripartite», note-t-il. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner