Dongo : les enseignants dénoncent le paiement tardif de leurs salaires


Les enseignants de Dongo, dans le territoire de Kungu ( Sud-Ubangi) dénoncent le paiement tardif de leurs salaires.

Selon le délégué du Syndicat espoir à la sous-division de Kungu III, Jacques Bute Mbelema, qui affirme que cette situation perdure depuis janvier dernier, chaque paie intervient jusqu’au 20e jour du mois suivant.

Ce délégué du syndicat à la sous-division de Kungu III, explique par exemple pour le mois d’avril dernier, ils ne pourraient toucher leur salaire que vers le 20 mai.

Ce retard systématique, a souligné Jacques Bute Mbelema, est créé par la Caritas Budjala chargée de leur paie.

Il est observé depuis janvier 2021 et affecte plus de 800 enseignants de la sous-division, tous les réseaux confondus. Et cela crée plutôt plusieurs désagréments, notamment les enseignants qui sont poussés à l’usure à l’emprunt avec un taux d’intérêt dépassant parfois les 50%.  

Ce délégué syndical plaide pour la régularité de la paie des enseignants, mais aussi pour l’abolition des zones salariales, conformément à la Constitution du pays, entre les enseignants de Kinshasa, Gemena, Zongo, Kungu et Dongo.

Pourtant, rappelle-t-il, tous évoluent dans les mêmes conditions de vie et rendent le même service.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner