Mongala : les retraités de la Fonction Publique accusent plus de 2 ans d’arriérés de pension


Les retraités de la Fonction Publique de Bongandanga, dans la province de la Mongala, accusent plus de 2 ans d’arriérés de pension.

Selon la Société civile territoriale, les fonds alloués depuis 2018, pour 32 retraités, ont été détournés par le chef de bureau du budget du Territoire. Ce dernier a été arrêté par l'Escadron Mobile d'Intervention, et a reconnu bénéficier d'un réseau à Lisala.

Pour la Société civile territoriale, l'enveloppe détournée représente plus de deux millions des Francs congolais (1 143 USD).
Chaque mois, ajoute-t-elle, « l'argent sortait de la banque à Lisala. Il était remis au chef de service du budget de Bongandanga, Dongo Dongi. Aussitôt après retrait, ce dernier se le partageait avec ses complices à Lisala ».

Un conseiller du gouverneur dépêché à Bongandanga a constaté que chaque mois les fonds étaient simplement détournés. C'est ainsi que Dongo Dongi, présumé coupable de ce détournement, est aux arrêts au cachot de l'Escadron Mobile d'Intervention.

Les retraités ne jurent que sur ces arriérés afin de se procurer les maigres moyens de se prémunir du COVID-19.

Craignant pour sa fuite, ils exigent son transfert rapide à Lisala. “C'est pour qu'il y soit jugé et condamné avec son réseau mafieux. Et que chacun rentre dans ses droits’’. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner