Matadi : le maire interdit l'entreposage du carburant par les « Kadaffi »

Plus de quatre cents bidons de 25 litres de carburant ont été saisis mardi 4 mai, par le maire de Matadi (Kongo-Central), Pathy Nzuzi, dans des dépôts de stockage illicites des produits pétroliers. La saisie été effectuée au cours d'une opération de démantèlement de tous les dépôts et maisons commerciales construits sur l'emprise publique. Selon lui, l'objectif de cette opération est de réduire sensiblement le trafic illicite de carburant pour protéger d'abord le tissu économique du pays en mettant à l’abri de la faillite les entreprises pétrolières basées dans la province.

Selon le maire Nzuzu, ces quatre cents bidons d'essence de 25 litres saisis auprès de revendeurs en détail de carburant appelés « Kadaffi », étaient entreposés sans aucune mesure de sécurité dans des dépôts construits derrière les habitants et le camp militaire se trouvant sur la route nationale numéro 1, au tronçon compris entre les rond-point 24 novembre et Simon Kimbangu. 

 Pathy Nzuzi dit ne pas être en guerre contre les Kadaffi, mais plutôt contre le trafic illicite des carburants qui, du reste, a déjà causé des dégâts matériels et humains importants dans la ville de Matadi. 

Le maire de Matadi a mené cette opération de démantèlement des dépôts d'entreposage des produits pétroliers conjointement avec les éléments des FARDC. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner