Fin du ramadan à Kinshasa : un policier tué

Un policier a été tué, jeudi 13 mai, après des heurts enregistrés au stade des Martyrs de Kinshasa, à la fin du mois de Ramadan. Le porte-parole du gouvernement provincial de la capitale de la RDC, Charles Mbuta qui dresse ce bilan provisoire indique que plusieurs personnes ont aussi été blessées.

Un véhicule de la police a été incendié et d’autres biens ont été vandalisés, ajoute Charles Mbuta.

Le porte-parole du gouvernement provincial de Kinshasa revient sur les incidents qui se sont déroulés au stade des Martyrs.

Suivez :

/sites/default/files/2021-05/13h00._0web-musulman-1._130521-p-l-kinshasafinramadanmarqueepardesheurts-00_1.mp3

Une vive tension a été observée jeudi 13 mai au stade des Martyrs à Kinshasa. La prière de clôture prévue pour clôturer le Ramadan n’a pas eu lieu. Selon le Cheick Abdallah Mangala Luaba, président de la communauté islamique au Congo, une frange dissidente de cette communauté a semé les troubles s’en prenant même aux agents de l’ordre venus assurer la sécurité des lieux.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner