Paul Kagame soutient l’état de siège décrété dans l’est de la RDC

« Nous saluons cette initiative prise par les autorités de la RDC et nous ferons ce qui est en notre pouvoir pour qu’elle soit fructueuse », a répondu le président rwandais, Paul Kagame, à une question des journalistes sur l’état de siège décrété pour endiguer l'insécurité au Nord-Kivu et en Ituri. Il a fait cette déclaration lundi 17 mai à Paris (France) à l’issue de sa rencontre avec son homologue congolais, Félix Tshisekedi, président en exercice de l’Union africaine.

« Nous serons aussi aux côtés de la RDC pour toutes les initiatives mises en place pour renforcer la sécurité dans l’est de son territoire, frontalière de notre pays », a poursuivi Paul Kagame.

Kigali ne peut « qu’appuyer tout ce qui, sur le plan sécuritaire mais aussi économique, concourt à stabiliser et à pacifier la sous-région d'Afrique des Grands lacs. C'est une nécessité pour le développement de tout le monde. »

M. Kagame l’a déclaré à l’issue de son tête-à-tête avec M. Tshisekedi, en sa qualité de président en exercice de l'Union africaine. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des échanges initiés par ce dernier avec ses homologues afin de mieux préparer le plaidoyer de l'Union africaine au sommet sur le financement des économies africaines qui s'ouvre ce mardi 18 mai au Grand Palais Éphémère.

Avant de s’envoler pour Paris, Tshisekedi Tshilombo avait reçu le Congolais Denis Sassou Nguesso samedi 15 mai à Kinshasa.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner