Nord-Kivu : l’armée déjoue le recrutement de 11 jeunes par les ADF à Eringeti


Onze jeunes gens, recrutés par les ADF, selon l’armée congolaise, ont été sauvés de justesse par les services des renseignements militaires dans la localité d’Eringeti dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Selon le porte-parole des opérations Sokola1 dans la région, le lieutenant Antony Mwalushayi qui les a présentés jeudi 20 mai à la presse, ces jeunes gens dont la majorité vient de la province du Sud-Kivu, seraient recrutés par un collaborateur des ADF dans l’optique de les faire travailler dans une mine d’or à Beni.

Le lieutenant Antony Mwalushayi estime que l’échec de ce recrutement est un message fort pour la population locale, qui doit comprendre que l’ennemi utilise désormais d’autres méthodes pour recruter :

« L’ennemi qui a changé maintenant leur façon de recruter. Ils ne veulent plus recruter ici sur la ville de Beni. L’ennemi préfère maintenant aller recruter ailleurs parce que cette méthode de recrutement est déjà connu par notre population qui a déjà découvert la ruse de l’ennemi. Nous à notre niveau en tant que service de sécurité, on doit les protéger bien sûr. Nous avons jugé bon de les faire retourner dans leur province. »

Il appelle ainsi les jeunes à la vigilance :

« C'est aussi pour moi une occasion de lancer un message à toute la population du grand nord dans son ensemble : l’ennemi qui est aujourd’hui à Beni, bien sûr il opère à Beni, mais il vise le recrutement ailleurs. Alors, aux amis du grand nord, vous devez faire attention à tous ceux qui vous proposent le travail à Beni. Tout n’est pas rose ici, à bon menteur ceux qui viennent de loin. La vie est chez vous, vous pouvez rester là où vous êtes. C’est mieux de travailler là-bas que de tomber dans le piège de l’ennemi où vous allez risquer votre vie. » 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner