RDC : un réseau mafieux surfacture le prix du passeport au Sud-Kivu (APLC)

L’Agence de prévention pour la lutte contre la corruption (APLC) dénonce un réseau mafieux dans la province du Sud-Kivu, auteur de surfacturation du prix du passeport congolais. Dans un communiqué de presse du 18 mai 2021, cette structure de la Présidence de la République rapporte qu’au lieu de faire payer 99 USD (prix officiel), le responsable du centre de capture et un groupe d’individus exigent aux requérants un montant de 150 USD. 

« Les passeports sont délivrés sur place au centre de capture moyennant le prix de 150 dollars américains. Tout le monde sait qu’au Congo le prix officiel c’est 99 ou 90 dollars. D’une part, on nous explique que les 20 dollars sur la majoration est censé couvrir les frais de fonctionnement », fait remarquer le coordonnateur de l’APLC, Ghislain Kikangala. 

Concernant les 20 USD de frais de fonctionnement, il s’interroge : 

« « Si tel est le cas deux questions se posent : Qui l’a autorisé ? Et surtout comment peut-on s’assurer que cette somme est effectivement consacrée aux frais de fonctionnement du centre ? ", S’interroge Ghislain Kikangala. » 

Le communiqué de presse de l’APLC renseigne qu'en mettant à nu cette dénonciation, l’APLC s’en tient aux résultats des enquêtes menées dans la province du Sud- Kivu par une équipe de ses agents depuis le 14 mai dernier. 

Ce problème de majoration du prix du passeport qui se pose à Bukavu, se pose également à Kinshasa. 

Le responsable de l'Agence de prévention et de lutte contre la corruption promet de faire des investigations pour prendre des mesures qui s'imposent.  

« Il n’est pas impossible que nous puissions nous occuper des faits que vous nous signalez à Kinshasa. Maintenant que ce que vous me dites, je le considère comme une dénonciation, et bien sûr à ce moment-là, l’APLC prendra ses responsabilités par rapport à cette situation », a promis M. Kikangala. 

Des prix officiellement connus 

Sur place au centre de capture des passeports à Bukavu, ces frais supplémentaires en dehors des autres frais exigés par l’ANR pour identification des requérants sont reconnus.  

Selon des témoignages, la première étape, c'est l'achat du formulaire à la banque.  Le prix du formulaire est de 99 dollars, officiellement connu. 

Juste après, vient ensuite l’étape de l’Agence nationale des renseignements ANR pour identification. 

Selon des informations reçues, il faut débourser entre 20$ et 30$ US. Au retour au centre, il faut payer un montant de 20$ comme frais de capture avant le retrait du passeport qui intervient un mois après. 

Plusieurs requérants affirment avoir déboursé jusqu’à 200$ pour avoir le passeport. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner