Sankuru : la ministre de l’Energie renonce à son poste, 48 heures après sa nomination

Quarante-huit heures après sa nomination, Cécile Edungu, ministre provincial de l'Energie, des Affaires sociales et des Droits humains, renonce à son poste. Dans une lettre adressée jeudi 20 mai au gouverneur de province Joseph Stéphane Mukumadi, le ministre justifie sa décision par l’indisponibilité à œuvrer au sein de la nouvelle équipe gouvernementale.

Une décision qui ne plaît pas aux organisations de défense des droits de la femme du Sankuru.

Elles déplorent cette renonciation, étant donné que Cécile Edungu était la seule femme nommée dans le gouvernement provincial du Sankuru.

« On n’est pas contente de ce qu’elle a fait. Parce qu’elle a été l’unique femme du gouvernement. Il a fallu d’abord qu’elle accepte ce poste, parce qu’au Sankuru, les femmes sont abandonnées à elle-même. Nous allons faire tout pour savoir quelles sont les vraies raisons. C’est comme si elle ne veut pas que la représentativité de la femme ait lieu au Sankuru », s’est désolée Marie Rehema, coordonnatrice provinciale du Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) au Sankuru.

Cécile Edungu était encore ministre provincial de l’intérieur du gouvernement Joseph Stéphane Mukumadi 1, non investie par l’assemblée provinciale à la suite de la crise qui a opposé plusieurs mois, l’exécutif provincial à l’organe délibérant de la province.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner