Nord-Kivu : calme observé à Masisi après des affrontements entre FARDC et la coalition APCLS Nyatura

Une accalmie s’observe depuis mardi 25 mai dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu. Cette trêve intervient après des affrontements entre les FARDC et la coalition APCLS-Nyatura Bazungu et les FDLR, le lundi dernier dans la partie Ngingwe, Lubula, Kyekire et Mulamba dans village Muhanga en chefferie de Bashali.  

D’après des sources locales, cette offensive des FARDC contre ces groupes armés  intervient après l’ultimatum lancé à leur endroit samedi dernier par le commandant des opérations sokola2 à Kitchanga.   

La société civile de Bashali indique que les militaires des FARDC se sont affrontés avec ces assaillants depuis 5h du matin jusque vers 11 h avant de les déloger et les disperser dans la brousse.  

Le bilan n’est pas encore connu.  Des sources locales affirment que l’un des chefs de l’APCLS basé à Ngingwe aurait été tué et d’autres assaillants blessés.  

La population avait vidé cette région avec ses biens et bétails depuis le weekend pour se réfugier vers Kirangano et Humule, villages situés à proximité de Muhanga et Kitchanga.  

 La société civile précise que dans son message à la population samedi dernier à Kitchanga, le commandant des opérations Sokola2 a appelé la population à sensibiliser ses fils afin qu’ils se rendent avec  leurs armes. 

Ce chef militaire leur a donné un ultimatum de 48heures avant de les traquer.  

Le président de la société civile de Bashali encourage ces opérations et appelle la population  à dénoncer tous les assaillants qui se cacheraient autour de leur village. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner