Insécurité à Masisi : plusieurs localités envahies par des groupes armés

Plusieurs localités de Masisi, dans le Nord- Kivu sont sous l’emprise des groupes et bandes armés qui sèment la terreur dans la population civile. Selon des sources locales, cela se passe en dépit des opérations menées par les FARDC depuis quelques mois. 

La société  civile locale affirme que les derniers affrontements en date, ont opposé, mardi 9 février, les FARDC aux combattants Nyatura CMC dans les villages Kalonge et Bukombo.

Elle précise que la localité de Kalembe dans les limites avec le territoire de Walikale reste aussi théâtre des hostilités entre Nyatura et NDC de Bwira.

Selon certains témoins, des accrochages ont eu lieu, entre les deux groupes, lundi dernier,  dans les villages Kahemba et Muhanga, entre Kalembe et Kalonge. 

Ces incidents ont provoqué le mouvement de déplacement massif des populations. 

Dans le village  Bukombo, par exemple, plusieurs personnes sont arrivées. Les maisons d'habitations sont submergées de 20 à 25 personnes. 

Pendant ce temps, le mouvement citoyen Masisi mon Berceau alerte sur l’incursion d’hommes armés non autrement identifiés, la nuit de mardi à  mercredi 10 février, à Bweremana dans le groupement Mufuni Shanga. 

Ces bandits ont tiré sur deux personnes et pillé les biens de valeur et l’argent de la population.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner