Masisi : des conflits miniers opposent l’entreprise SMB aux creuseurs artisanaux à Rubaya

Les conflits miniers récurrents opposent depuis plus d’un mois la société minière de Bisunzu aux creuseurs artisanaux, regroupés au sein de la COOPERAMA, dans la localité de Rubaya et ses environs dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

Cette situation est à la base de l’insécurité et des tensions dans cette région minière, causant mort d’hommes et des déplacements massifs des populations, des maisons ont été incendiées, indique le fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur à Rubaya, Jackson Runuza.

D’après ce responsable administratif, la SMB et la COOPERAMA s’accusent mutuellement de ne pas respecter le protocole d’accord signé entre les deux parties. Les termes de ces accords n’ont pas été révélés à la presse.

Le dernier incident sécuritaire en date, est celui de l’incendie de plus de 300 portes des habitants des agglomérations de Kisura et Rukaza par des inconnus, le 11 novembre dernier, Jackson Runuza.

A la suite de cette situation, Une mission conjointe de la Monusco s’est rendue dans Rubaya pour s’enquérir de la situation. Elle a échangé avec différentes couches de la population.

Toutes les couches sociales consultées ont recommandé au Gouvernement congolais d’intervenir et réunir les deux parties aux conflits, afin de trouver une solution définitive à ces conflits récurrents qui perdurent et d’éviter le pire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner