RDC : le Haut-Katanga et le Lualaba dans le noir


Plusieurs quartiers et entreprises minières dans le Haut-Katanga et dans le Lualaba ne sont plus fournis en électricité depuis le samedi 22 mai.
Selon le directeur provincial de la SNEL, quatre lignes de la société nationale d’électricité (SNEL) ont été vandalisées samedi 22 mai ainsi que lundi 24 mai par des inconnus.

Selon le directeur provincial de la SNEL, les lignes touchées sont notamment, celle de 50 kilovolts qui alimentent les cités universitaires et leurs environs dont la prison de la Kasapa et les quartiers qui l’entourent.

Les inconnus ont fait écrouler un pylône et fait pencher un autre en emportant les câbles électriques en cuivre, a-t-il indiqué.

Cette situation plonge les cités universitaires, les quartiers Gambela 1 et 2 et REGIDESO Pompage, la prison de la kasapa et ses environs dans le noir et l'eau de la REGIDESO ne coule pas aux robinets.

Du coup à longueur des journées plusieurs personnes bidons jaunes à la main sont à la recherche de cette denrée vitale.

La deuxième, c’est la ligne L81 qui est une ligne d’interconnexion entre la RDC et l’Afrique australe.

Cette ligne permet de stabiliser localement les courants électriques lorsqu’il y a déficit en important l'énergie électrique de la Zambie voisine.

Là aussi, le mode opératoire est le même. Les voleurs ont fait tomber les pylônes au village Minga sur la route de Kasumbalesa une fois de plus ils ont pris les câbles.

La troisième ligne à être vandalisée est celle du répartiteur Ouest Kisenge Manganèse dans le Lualaba. L'entreprise Kisenge Manganèse et ses environs sont privés d'énergie électrique.

La quatrième ligne est celle de Shilantembo sur la route Likasi. Là aussi, certaines entreprises minières qui sont généralement alimentées par cette ligne sont dépourvues d’électricité.

Le directeur provincial de la SNEL condamne ce énième acte de vandalisme qui cause un grand manque à gagner pour son entreprise et qui impacte négativement sur l'économie de la province.

A noter que ces inciviques sont à la recherche des câbles électriques en cuivre. Et la SNEL remplace désormais les fils en cuivre par ceux en aluminium.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner