Kongo-Central : protestation contre la disparité salariale entre les magistrats de la Cour de cassation et ceux des juridictions inférieures


La disparité salariale criante entre les magistrats œuvrant à la Cour de cassation et ceux des cours et tribunaux inférieurs ne favorise pas un bon climat de travail au sein de l'appareil judiciaire congolais. Une frange des magistrats du ressort du Kongo-Central a fait cette dénonciation mercredi 26 mai, criant à l’injustice.

N'ayant pas obtenu l'aval des dirigeants de leurs différentes juridictions pour faire part de cette injustice au premier président de la Cour de cassation, Jean Christophe Mukendi qui est en tournée d'inspection dans cette province, ces magistrats ont décidé de s’adresser aux médias, sous couvert d’anonymat, pour faire parvenir leurs préoccupations aux décideurs.

Ces magistrats révèlent que l'écart salarial entre eux et leurs collègues œuvrant à la Cour de cassation est de 85%. Pourtant, affirment-ils, "nous sommes tous magistrats dans le plein sens du terme".

D'après eux, cette situation pousse beaucoup de leurs collègues œuvrant à l’intérieur à préférer aller travailler à Kinshasa, puisqu’en provinces ils vivent et travaillent dans des conditions très déplorables et ne bénéficient pas de la prime de brousse.

Ils réclament des réformes au sein du Conseil supérieur de la magistrature, tout en qualifiant la même institution qui les gère de corrompue car, selon eux, elle monnaye des postes.

« Les juges qui sont à Kinshasa corrompent pour y rester et ceux en exercice dans différents territoires et villes du pays se livrent eux aussi à corrompre pour être mutés à Kinshasa », affirment-ils. C'est ce qui en explique, toujours d’après eux, la pléthore des magistrats à Kinshasa et la carence constatée à l'intérieur du pays.

Ils sollicitent ainsi l'implication du Chef de l'État en sa qualité de magistrat suprême.

Aucune tentative pour avoir la réaction du premier président de la Cour de cassation, à cet effet, n'a abouti. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner