Nord-Kivu : pas des sites aménagés pour accueillir les déplacés à Sake

La localité de Sake, 27 Km de Goma, vient d’accueillir des milliers de populations de Goma, évacuées sur décision du gouvernement provincial, de relocaliser les habitants des quartiers de Goma jugés dangereux, car affectés par la coulée de laves du volcan Nyiragongo.  

Même si l’évacuation s’est passée sans beaucoup d’incidents depuis la nuit dernière, aucun site n’a été prévu pour accueillir les déplacés.  

De nombreuses personnes sont dans des familles d’accueil, qui ont accepté de leur offrir leur hospitalité alors que d’autres ont pris possession de quelques bâtiments publics et privés. D’autres déplacés manquent carrément d’endroits pour se mettre à l’abri des intempéries.   

« On se préparait déjà. On savait qu’il (le gouverneur) finira par nous demander d’évacuer la ville. C’est arrivé, bien qu’un peu tard, il devrait normalement le faire depuis longtemps. Ce n’était pas facile d’abord. Je suis père d’une grande famille, avec mon petit véhicule, j’ai pris mes enfants. On a quitté à 6 h du matin, nous nous retrouvons ici à Sake », témoigne Éric Radjabu. 

« Il n’y a pas des endroits aménagés. D’ailleurs, c’est une grâce pour ma famille et moi. Nous sommes tombés sur une famille qui a accepté de nous héberger pendant tout ce temps. Mais, le gouvernement n’a aménagé aucun endroit pour accueillir la population. Mais, il a mis des bus à la disposition de sa population », explique Éric Radjabu.  

 D’autres habitants de Goma arrivés à Sake ont pris la direction de Mushake, 12 Km au Sud de Sake, Kitshanga, à l’ouest et d’autres vers Minova au Sud-Kivu. D’après toujours nos sources, mêmes les quartiers de Goma non concernés par cette évacuation sont vidés de leurs occupants.  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner