Volcan Nyiragongo : Goma est toujours « dans la phase rouge »

Dix jours après l’éruption du volcan Nyiragongo, les secousses, bien que moins espacées qu’avant, sont toujours ressenties à Goma (Nord-Kivu). Dans son rapport quotidien du lundi 31 mai, la cellule provinciale de crise appelle la population locale à plus de précaution.

Pendant ce week-end, les experts de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) ont poursuivi leur mécanisme de surveillance de l’activité sur le volcan Nyiragongo, notamment recourant aux survols par hélico sur les flancs et autour du cratère principal.  

Dans le rapport quotidien lu devant la presse par son porte-parole, major Ndjike Kaiko, la cellule provinciale de crise appelle à une vigilance :

« Les données scientifiques de l’observatoire volcanologique de Goma, de ce lundi 31 mai 2021, des tremblements des terres qui continuent, bien qu’ils ne soient pas ressentis par la population. A cet effet, nous recommandons à la population de rester vigilante. A l’écoute des informations et d’observer strictement les mesures arrêtées par les autorités provinciales. Nous demeurons toujours dans la phase rouge »

Redoutant les risques d’une nouvelle éruption du Nyiragongo, le gouverneur du Nord-Kivu avait donné l’ordre, dans la nuit du 26 au 27 mai, à une partie de la population de Goma d’évacuer. Cette mesure reste en vigueur, même si quelques-uns des habitants déplacés font déjà un retour spontané. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner