RDC : « Les opérations militaires vont connaitre une accélération sur le terrain » (Ministre)

« Avec les ressources que les ministres du Budget et des Finances ont mis à la disposition du ministère de la Défense, les opérations militaires vont connaitre une accélération sur le terrain. Et d’ici deux semaines, la situation ne sera plus la même », a déclaré mardi 1er juin Gilbert Kabanda, ministre de la Défense. Il s’exprimait ainsi à l’issue d’une réunion d’évaluation des opérations relatives à l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

L'état de siège décrété dans ces provinces du Nord-Est de la RDC se trouve dans la « phase de l'accélération, parce que tous les dispositifs sont pris. C'est comme un avion qui décolle », explique le ministre Kabanda.

Les opérations sur terrain vont démarrer avec la logistique, « avec toutes les capacités financières. Il y a des hommes que nous allons devoir bouger pour aller dans les zones de l'état de siège et je peux vous rassurer, d'ici deux semaines maximum, la situation ne sera plus la même », a affirmé le ministre de la défense nationale.

Cette réunion a regroupé le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, le ministre de la Défense nationale et Anciens combattants, celui des Finances, Nicolas Kazadi Kadima Nzuzi, son collègue du Budget, Aimé Boji Sangara, et le chef d'Etat-major général des FARDC, Célestin Mbala Munsense.

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner