Ituri : les activités scolaires et économiques reprennent à Irumu

Après près de trois mois de paralysie, les activités socio-économiques et scolaires ont timidement repris depuis la fin du mois de mai, dans la chefferie de Walesse Vonkutu en territoire d’Irumu. Cette reprise est effective, après la reprise en mai dernier par les Forces armées de la RDC (FARDC) des localités jadis occupées par les rebelles des ADF. Selon la société civile locale, plus de dix écoles ont rouvert leurs portes cette semaine du 31 mai au 6 juin 2021.

Cette reprise des activités est marquée par le retour des populations dans les villages de Ndalya, Mambelenga et Ndimo qui avaient fui ces localités en mars dernier.

Dans certains marchés de ces villages qui ont aussi repris leurs activités, la plupart de ménages s’approvisionnent en vivres, des marchands ont commencé à étaler de nouveau leurs marchandises.

C'est en mai dernier au tout début de l'état de siège que l'armée avait lancé une offensive victorieuse contre les rebelles ougandais des ADF.

Il y a quelques jours, le gouverneur militaire de l'Ituri, le général Johnny N’Kashama demandait aux populations des localités libérées de regagner leurs milieux d'origine.

Cependant, certains commerçants affirment avoir toujours peur des menaces de ces rebelles ougandais.

Mais les autorités locales affirment que les dispositions sécuritaires sont déjà prises pour sécuriser la population.

Pour sa part, Christophe Munyanderu, coordonnateur de la société civile de Walesse Vonkutu, affirme que traquer ces rebelles est une réponse pour stopper l’insécurité dans cette partie de la province de l’Ituri.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner